Accueil
AbidjanreggaeSound
Côte D'ivoire
Sortie D' Album
Ecouter la musique
Ragga Dancehall
Abidjanreggae TV
Forum de discussion
Evènements
Actualités
Liens et Partenaires
Contact

  Marcus garvey   Leonard Percival   haïlé Selassie    Bob marley

 

L'abécédaire rasta Les règles du rastafarisme     les grandes dates à retenir             Biographie des piliers du rastafarisme

Prochainement un dossier spécial sur le mouvement rasta

 

Comme surgis d'un album de Corto Maltese, les mystérieux Rastafaris et leurs nattes hirsutes se répandent un peu plus chaque jour dans les rues du monde entier. Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Cette histoire de Rastafari, ça raconte quoi exactement ?

 

Le Rastafarisme est avant tout une religion qui se caractérise par ses nombreux emprunts au christianisme à travers des églises baptistes qui se sont implantées autour du milieu du XIXe siècle aux USA et auxquels sont ajoutés une mise en valeur de l’Afrique et particulièrement de l’Ethiopie considérée comme la terre promise et donc lieu de rapatriement de tous les rastafaris. C’est un culte messianique dont le centre est l’Empereur d’Ethiopie Haïlé Selassié : la dernière réincarnation de Dieu sur Terre. Le prophète principal est Marcus Garvey, dont le second prénom, Mosiah, fait référence à Moïse, le prophète libérateur des Hébreux.

Le Rastafarisme est ainsi devenu un culte syncrétique (fusion de plusieurs doctrines) mélangeant christianisme et diverses autres pratiques

 

Au départ L’histoire des Marrons, de la "SAM Sharpe Rebellion" en 1831 et la "Morant Bay Rebellion" Ont forgée la tradition de résistance à l’autorité du peuple jamaïcain que l’on retrouve dans le Rastafarisme.

 

Mais Tout commence véritablement en 1916 par une prophétie de Marcus Garvey journaliste jamaïcains exilé aux USA et fondateur de U.N.I.A. (United Negro Impovement Association - en français - Association pour l'amélioration de la condition du peuple noir) association qui fut créer en 1914 et dont la devise est : "Un dieu ! un But ! Une destinée ! ".

En évoquant le psaume 68 :

« Des grands viennent d'Egypte et d'Ethiopie les mains tendues vers Dieu. Royaumes de la terre, chantez 0 Dieu, Célébrez le Seigneur! - Pause. Chantez à celui qui s'avance dans les cieux, les cieux éternels ! Voici, il fait entendre sa voix, sa voix puissante. Rendez gloire à Dieu ! Sa majesté est sur Israël, et sa force dans les cieux. De ton sanctuaire, ô Dieu! Tu es redoutable. Le Dieu d'Israël donne à son peuple la force et la puissance. Béni soit Dieu ! »


A son retour en Jamaïque en 1927 il fut accueillit en véritable libérateur et tint une conférence pour la première fois en Jamaïque dans lequel il laisse apparaître deux points essentiels : il revendique et il fait prendre consciences aux Jamaïcain de la lutte des Noirs en Amérique pour s'affirmer et pour revendiquer leurs droits et plus de liberté, d'autres part il fait apparaître une autre idée celle du rapatriements des noirs en Ethiopie "Tournez vos yeux vers l'Afrique où un roi noir sera couronné, car le jour de la délivrance est proche".

Haïlé Selassié, Roi des Rois, Seigneur des Seigneurs, descendant du Roi David et donc de Dieu est ainsi annoncé par Marcus Garvey.

Marcus Garvey part ce discours cherche à renouer les liens avec l'Afrique la terre du peuple noirs. il cherche aussi a allier la religion et l'Afrique. Le Rastafarisme, était dans ces grandes lignes, Né.

 

Le roi annoncé par Marcus arrivera quelques années plus tard en effet en 1930 Ras Tafari Makonnen, négus roi d'Ethiopie est couronné empereur sous le nom d'Haile Selassié et par ce fait ce couronnement donne naissance à l'Eglise orthodoxe Ethiopienne. Pour les adeptes de Marcus Garvey il ne fait aucun doute que le messie est bien le nouvel Empereur cependant le Rastafarisme reste encore peu connu mais le rôle de Marcus Garvey dans l'émancipation du peuple noir d'Amérique reste majeur. Il désigne le monarque comme le "Lions de la tribu de Juda" une incarnation de Dieu. Il avait prophétisé ce couronnement il devint ainsi le prophète de tous les Rastafaris. Ces thèses sont rattachées à la bible qui devient ainsi la Holy Pibbe (Bible Rastafarienne).   

En 1934 les Rastafarisme sont poursuivis par les autorités jamaïcaines. Beaucoup d'entre eux part se réfugiés dans les collines de l'est, les campements rastafari se multiplient où la musique devient la principale armure de lutte contre "BABYLONE" (Tous ce qui relève de l'institution -politique, police etc...-)

Peu avant et peu après l'indépendance de la Jamaïque en 1962, les Rastafaris et la police s'opposent les armes à la mains au cours de violents affrontements. Mais le nombre d'adepte ne cessera d'augmenter avec de telles affaires.

La visite de Haïlé Selassié en 1966 est décisive dans le changement de cap de l’idéologie rastafari. En effet, les principes du rapatriement et du rejet de la Babylone jamaïcaine y restaient ancrés. Bien qu’elles ne fussent plus au premier plan dans les années 1960, des tentatives de rapatriement avaient été tentées jusqu’à la fin des années 1950. La visite de l’empereur d’Ethiopie en avril 1966 se solda par une dernière tentative de rapatriement. Mais ce n’était plus qu’un combat d’arrière-garde.
Haïlé Selassié dans un discours devant plus 10.000 adeptes proposa aux rastafaris : "la libération avant le rapatriement". Cela signifie que les rastafaris doivent libérer Babylone (le monde de l’oppression) avant de pouvoir espérer un repos mérité en Ethiopie.

L’assimilation de la Jamaïque à Babylone reste présente dans le Rastafarisme même dans les années 1960 et 1970, mais sous une autre forme. Ce n’est plus le pays tout entier qui est rejeté comme un lieu étranger; ce qui est dorénavant stigmatisé est la société jamaïcaine, du moins celle des possédants.
De nos jours le rapatriement en Ethiopie n’est plus une priorité, seul le combat pour la liberté prime, le Rastafarisme s’est répandu sur la planète entière et touche désormais toute les couches de la population même si il y a aujourd’hui beaucoup plus de sympathisants que de pratiquants

Prochainement un dossier spécial sur le mouvement rasta

L'histoitre du rastafarisme
© 2007 Tous droits réservés à abidjanreggae
Google
 
Inscription désinscription
la voix du Mali
  
Fluxduweb.com, annuaire rss - lecteur rss - fil rss
Add to Google
LireFeed
Guide Annuaire