Accueil
AbidjanreggaeSound
Côte D'ivoire
Sortie D' Album
Ecouter la musique
Ragga Dancehall
Abidjanreggae TV
Forum de discussion
Evènements
Actualités
Liens et Partenaires
Contact

Alpha blondy - Jah Victory is back

 

'Demain t’appartient' est le 19ème et dernier morceau qui vient de s’ajouter aux 18 premiers qui meubleront le 16ème tube d’ Alpha Blondy baptisé , Jah Victory . La sortie mondiale de cette œuvre tant attendue est prévue pour le 22 octobre prochain.
Depuis l’album Merci  sorti en 2002, et qui comptait quinze titres,  le rasta national a décidé de rester muet,  musicalement parlant. En attendant,  selon lui, que la belligérance prenne fin entre les Ivoiriens. Durant ces cinq années, Alpha a, en featuring, participé aux albums de certains artistes comme Pierrette Adam’s  (Coma profond) et Magic System (Tikilipo). Nommé messager de la paix pour l’Onu, il a enregistré en 2006, un single baptisé : Sur la route de la paix, destiné à convaincre les Ivoiriens sur la nécessité d’aller à la paix. En cinq ans,   le rasta national a composé un nombre incalculable de morceaux  entre deux avions. Il a parcouru le monde entier pour des spectacles. Sa dernière tournée  qui a débuté  le 30 juin dernier à Rosny sous Bois en France   a pris fin le 19 août dernier à Lelystad au Pays-Bas. C’est  plus de vingt rendez-vous avec ses fans du monde entier, du Maroc en Hongrie,  que le reggae maker a honorés avec comme point culminant,  le bal africain de la Bastille organisé par Radio France internationale et la mairie de Paris, le 13 juillet dernier.  Devant plus de cent mille personnes, Alpha Blondy a cassé la baraque.
Le nouvel album
Cet album qui marque les 25 ans de carrière de l’artiste est un album mature avec des titres qui feront certainement couler beaucoup d’encre et de salive. Le titre Thomas Sankara qui retiendra certainement l’attention de nombre de mélomanes est, selon l’artiste, un plaidoyer contre les coups d’Etat car le rastaman pense qu’après un coup de force, les putschistes finissent toujours par s’entredéchirer. Il rassure que ce n’est point un pamphlet contre le président Blaise Compaoré du Burkina Faso.
De la même manière qu’il a fait de temps à autre un clin d’œil aux villes de Grand Bassam ou d’Assinie Mafia, dans ses albums précédents, cette année, Alpha fait un coucou à la ville de Douala au Cameroun. Dans cet album, Alpha a repris deux anciens tubes. Le morceau Crazy bold head  de Bob Marley et I wish you were here de Pink Floyd. En featuring, seul un artiste rappeur ivoirien, Bilal, est intervenu dans  Jah victory .
Pour la réalisation de cet album qui a coûté 150. 000 Euro, trois phases ont été nécessaires. La première a consisté à réaliser la prémaquette à Abidjan à partir du logiciel Protools avec une voix témoin. Dans un  deuxième temps, Alpha Blondy et son équipe se sont déplacés en Jamaïque, à Kingston. Dans le studio Tuff Gong de Bob Marley, les musiciens ont bossé en live. La batterie a été l’affaire de Sly,  à la basse, il y avait Robbie de Black Uhuru, les claviers ont été l’affaire  de Tyron, l’homme de Bob Marley. A la guitare , il y avait Earl  China  Smith.
La troisième et dernière phase de  Jah Victory  a été réalisée à Paris. Là-bas, la mégastar du raggae  a placé la voix définitive, tout comme la Choriste Amy Bamba et son équipe. Concernant le plan promotion du nouvel album, Michel Jovanovic, le manager d’Alpha Blondy, rassure que le paquet sera mis afin que son poulain se repositionne à la première place du reggae mondial. Plusieurs interviews ont été programmées sur tous les supports avec une promo agressive pour “vendre”  Jah Victory .  L’album sera en vente  sur Internet à des opérateurs dûment sélectionnés à cette fin. Ainsi, des mélomanes pourraient par exemple, acheter un seul morceau et le télécharger. De même, des concerts sont prévus pour soutenir la vente de l’album. Le 16 novembre, un concert géant est programmé au Zénith à Paris. Mais en fin d’année, l’espace Jérusalem en construction dans les cocoteraies de Grand Bassam accueillera le Festarrr, dans sa nouvelle mouture. Un festival conçu par des professionnels de la musique pour fêter la paix et la réconciliation. Sans

Source : Flash afrique mag (repris par eric diby pour abidjanreggae)

Alpha blondy le retour
© 2007 Tous droits réservés à abidjanreggae
Google
 
Inscription désinscription
la voix du Mali
  
Fluxduweb.com, annuaire rss - lecteur rss - fil rss
Add to Google
LireFeed
Guide Annuaire